Le Conseil national de la Transition (CNT) au Mali a récemment adopté un nouveau code minier dans le but de promouvoir les intérêts de l’État dans les projets miniers. Cette décision vise à garantir que les bénéfices de l’industrie minière profitent à l’ensemble de la population malienne, selon une information rapportée par Sikafinance.



Le nouveau code minier a pour objectif d’accroître les intérêts de l’État malien ainsi que du secteur privé, tout en favorisant une plus grande contribution financière vers les caisses de l’État. En vertu de ce nouveau code, le Mali sera en mesure de détenir une participation de 10% dans les projets miniers, avec la possibilité d’acquérir une participation supplémentaire de 20% au cours des deux premières années de production commerciale.

En outre, une participation supplémentaire de 5% pourrait être allouée à la population locale, et certaines exonérations fiscales pourraient être supprimées.

Cette initiative vise à garantir une meilleure redistribution des revenus générés par l’exploitation minière au Mali, afin de contribuer au développement économique du pays et d’améliorer les conditions de vie de sa population.

JODALA TV


0 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :