janvier 30, 2023

Burkina : La mairie de Ouagadougou met en garde les revendeurs d’essence dans les bouteilles et bidons.

Dans un communiqué dont Faso7 a une copie ce jeudi 29 décembre 2022, le président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou a indiqué que des sanctions seront prises à l’encontre des revendeurs d’essence dans les bouteilles ou bidons dans les rues de Ouagadougou.

Selon le communiqué, « la vente d’essence en bidons ou en bouteilles est contraire aux dispositions » de l’arrêté portant fixation des modalités d’installation de pompes mélanges. Toujours dans le communiqué on peut lire que « tout individu pris en flagrant délit de vente de carburant sera sanctionné ».

Dans deux autres communiqués, le ministère en charge du commerce a informé que dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, la vente de carburant dans les bouteilles, les bidons, les fûts, les barriques est « formellement interdite sur toute l’étendue du territoire national ». Une dérogation est accordée aux revendeurs professionnels dans les zones sans stations-services. Mais ils doivent se faire délivrer une autorisation.

L’exportation du gaz butane et du carburant est également interdite aux marqueteurs et aux gérants de stations-services, a ajouté le ministère.

Pour rappel, une perturbation dans la distribution du Super 91 à Ouagadougou a créé une ruée des consommateurs dans les stations d’essence, entraînant une pénurie de ce carburant. Le gouvernement a rassuré que la situation reviendra progressivement à la normale avant la fin de l’année 2022.

De Faso7.

JODALA TV pour Overland Group

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :