décembre 5, 2022

Culture : Les moments forts du concert géant de Tanya stade municipal de Ouagadougou.

Miss Tanya a réussi le pari de dompter le stade municipal de Ouagadougou, ce 12 novembre 2022. Avec son concert dénommé «the dream», elle a donné un spectacle inédit devant un public sorti nombreux pour la soutenir.

Le stade municipal Issoufou Joseph Conombo a refusé du monde ce samedi soir du 12 novembre 2022. De la tribune des officiels occupés par les VIP et partenaires en passant par les gradins et le terrain de jeu, les fans étaient nombreux à envahir cette gigantesque place pour voir se produire sur scène leur star du jour.Un rêve que Miss Tanya a pu transformer en réalité au vu de la mobilisation du public burkinabè.


Bien avant l’entrée sur scène de l’artiste, c’est un moment de réchauffement qui a été servi au public. Avec un enchaînement de prestations d’artistes burkinabè venus des quatre coins du pays, notamment Greg, Wê-Wê, Reman, Quéris B… Tous sortis pour contribuer à la réalisation de ce rêve.

«22h 30 mn, l’héroïne fait son entrée»

Il est 22h 30mn, lorsque le public se voit enfin servir le show qu’il attendait. Les réactions du haut des gradins au plus proche du podium démontre l’impatience du public. Les flashs des téléphones allumés, chacun voulait immortaliser cette sortie spectaculaire de l’héroïne de la « Hopa family». Même si un décalage léger a créé un vide lors de l’annonce de l’artiste entraînant un moment de silence. Sa sortie sera précédée de celle d’un arsenal de danseurs mettant en scène une chorégraphie sur ses titres. Vaillamment accueillie comme une reine, c’est le début du spectacle live le plus attendu de la soirée.

En complicité avec ses choristes et un public réactif, le stade «a bougé» au rythme de plusieurs titres de l’artiste dont My lova, Rounda ya Rounda, my sougar daddy interprété avec Floby. Le spectacle durera environ 1H 30mn.

Des moments forts de sa prestation

Le contexte sécuritaire actuel du pays n’a pas été oublié durant ce grand rendez-vous musical. Le public a marqué une halte pour rendre hommage aux FDS et VDP engagés sur les théâtres des opérations. Des représentants des ces vaillants combattants ont été invités sur le podium et ont entonné l’hymne national du Burkina Faso avec les fans de l’artiste.

Après cette phase, c’est le passage des monuments de la musique burkinabè qui a marqué l’événement. Dez Altino, Floby, Sissao, Nourat, Hugo Boss, Amzy, Natou, Tiness et plusieurs autres artistes sont tous passés encourager et remercié le public burkinabè pour cette solidarité. «C’est un signal fort de l’amour que vous avez pour vos artistes et pour la culture burkinabè. Et c’est de cela qu’ont besoin les artistes pour mener ce combat contre l’ennemi et montrer que nous sommes indivisibles», lance Sissao après l’interprétation en duo avec Miss Tanya de son titre «Dis-moi» dédié aux PDI.

Pour cet exploit réalisé, l’artiste n’a manqué de mot pour exprimer sa reconnaissance aux peuples Burkinabè. «C’est histoire de la musique burkinabè que nous avons écrite ensemble. Nous avons prouvé aux yeux du monde que nous sommes unis . Cette forte mobilisation du public est le symbole de la solidarité. C’est comme cela qu’on peut faire douter l’ennemi. Ce soir, the dream est devenu une réalité. Du fond du cœur, je dis merci à toutes ces personnes qui se sont déplacées pour moi», a-t-elle exprimé.
Cette étape marque le premier concert live de l’artiste face à un public et intervient après la sortie de son premier album le 17 mai dernier.

DA Tiomité, Jodala TV

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :