décembre 5, 2022

Guinée-Conakry : la demande de mise en liberté de Moussa Dadis Camara refusée

A la reprise ce lundi du procès du 28 septembre 2009, la justice guinéenne a « rejeté », pour certaines raisons, « la demande tendant à la mise en liberté, ou en résidence surveillée de Moussa Dadis Camara », a déclaré le président du tribunal criminel de Dixinn dans son délibéré, rapporté par le journal local “Kalenews” (indépendant).

Le journal “Guinéenews” (indépendant) a estimé pour sa part, lundi, que c’est un « coup dur pour l’ex-chef de la junte guinéenne » qui « va rester en prison le temps du procès du 28 septembre 2009 ».

La même source a souligné que « les demandes des avocats de l’ancien président de la Guinée de mettre Dadis en résidence surveillée à cause de son statut d’ancien dirigeant ou lui accorder une liberté provisoire ont été battus en brèche par le tribunal » de Dixinn à Conakry.

Dans une petite vidéo de 10 secondes, fuitée sur les réseaux sociaux lors du procès du 5 octobre, le capitaine Moussa Dadis Camara a dénoncé avec force sa détention, alors qu’il avait demandé être placé en résidence surveillée, après la première audience du 28 septembre dernier.

Pour rappel, Moussa Dadis Camara et ses co-accusés qui comparaissent devant le tribunal sont poursuivis pour des faits présumés de meurtres, assassinats, viols, pillages, incendies volontaires, vol à main armée, coups et blessures volontaires, outrage à agent de la force publique, tortures enlèvement et séquestration, non-assistance à personne en danger, violences sexuelles, atteintes à la pudeur, détention illégale de matériels de guerre de première catégorie et complicité de ces infractions.

De actualite.bf, Overland Media, #JodalaTV

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :