décembre 5, 2022

Bobo Dioulasso : 6 mois de prison ferme requis pour Oudou Boss plus une amande

La salle d’audience du tribunal de grande instance de Bobo était bondée de monde dans la matinée du vendredi 7 octobre 2022. Parmi les dossiers du jour attendus par l’assistance figurait le dossier du jeune Oudou Sawadogo dit Oudou Boss, Issouf Ouedraogo, Amza Ouedraogo et Karidjatou Ouedraogo dit ODG. Toutes les quatre personnes sont poursuivies pour des faits d’atteinte à la vie privée. Elles ont été auditionnées et placées sous mandat de dépôt depuis le vendredi 23 septembre 2022.

Le dossier a été programmé pour y être jugé le vendredi 07 octobre 2022. Au tribunal, lambiance qui regnait atait devenue tout autre .De nombreuses personnes majoritairement des jeunes garçons et filles ont pris d’assaut l’entrée principale et la salle d’audience où s’est déroulé le procès. L’accès à l’intérieur était devenu quasi impossible pour l’assistance à part le personnel de la justice et ceux qui viennent pour des documents établis par la justice.

Après les débats contradictoires, le parquet a requis une peine d’emprisonnement de 12 mois dont 6 mois ferme et une amende de 500.000 F CFA ferme contre Oudou.

Quant à Ouedraogo Amza, Ouedraogo Issouf et Ouedraogo Kadidiatou, le parquet a requis 12 mois et 500.000 F CFA d’amende, le tout ferme contre chacun d’eux.

La décision du tribunal est attendu pour les 21 octobre 2022.

En rappel , les images malsaines et pornographiques du jeune Oudou et plusieurs filles de la ville de Bobo-Dioulasso circulaient sur les réseaux sociaux. C’est suite à ces vidéos sur les réseaux sociaux que les quatres individus ont été interpelés pour répondre de ces faits.

De l’express du Faso, Overland Media, #JodalaTV

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :