décembre 6, 2022

Burkina : « Aucune autorité coutumière n’est mêlée à un acte de déstabilisation de notre combat commun » Capitaine TRAORÉ.

Le président du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), le capitaine Ibrahim Traoré, a informé dans un communiqué ce 3 octobre 2022 que des messages sont véhiculés visant à commettre des actes de vandalisme contre des autorités coutumières et religieuses.
Le capitaine Traoré a rappelé la « contribution décisive des notabilités coutumières et religieuses dans le dénouement des évènements de ces dernières 72 heures ». Ces autorités ont effet joué de leur médiation pour empêcher un affrontement entre des factions de l’armée lors du putsch du 30 septembre 2022.

Le président du MPSR conclut par conséquent qu’elles sont « le ferment de notre vivre ensemble. Elles méritent notre profond respect ».

Le capitaine Traoré assure que ces autorités ne sont pas instigateurs d’actes qui pourraient nuire à la transition. « Le président du MPSR relève qu’aucune autorité coutumière n’est mêlée de près ou de loin à un quelconque acte de déstabilisation ou de sabotage de notre combat commun pour notre vivre ensemble et la cohésion sociale », a-t-il dit dans le communiqué.

Supputant que ces appels au vandalisme devant être « le fait de chapelles obscurantistes », il met en garde contre toute violence qui viendrait à être commise contre ces autorités. « En tout état de cause, toute forme de violence sera réprimée et les auteurs subiront toute la rigueur de la loi », prévient le communiqué.

Le capitaine Traoré a terminé en appelant les citoyens « à ne pas céder à la manipulation ni se tromper d’ennemi ».

De Faso7, Overland Média, #JodalaTV

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :