décembre 5, 2022

Burkina Faso : Les tirs a l’arme lourde ont repris dans la capitale

Des tirs à l’arme lourde ont été entendus dans des casernes (Camp Baba Sy) et plusieurs autres endroits de Ouagadougou.

Plus tôt, la présidence du Faso a évoqué un « mouvement d’humeur de certains éléments des Forces armées nationales » et a indiqué que « des pourparlers sont en cours pour ramener le calme et la sérénité », quelques heures après les tirs dans des casernes à Ouagadougou.

La télévision nationale a été complètement coupé. L’enceinte est hautement bouclée par des soldats. Aussi des points sensibles de la capitale sont pris par des militaires. La place de la Nation située près du camp Guillaume en plein Ouagadougou. Les alentours du grand marché sont inaccessibles. Une grande partie du quartier Ouaga2000 menant à la présidence du Faso est fermée. Pour atteindre Ouaga2000, une seule rue ouverte. L’avenue France – Afrique (Palace Hôtel – le grand rond-point de la patte d’oie). Certains commerces ont fermé. Également des stations services.

De Radio Omega, Overland Média, #JodalaTV

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :