décembre 6, 2022

Burkina : Manifestation a bobo pour demander le départ du président DAMIBA, des loubards présents sur les lieux.

Des commerçants de Bobo-Dioulasso ont appelé à la fermeture du marché central de la ville ce jeudi 29 septembre, et à une marche pacifique pour dénoncer la mort de leurs collègues commerçants dans l’attaque du convoi à Gaskindé le 26 septembre dernier. Ils reclament également la démission de Paul Henri Sandaogo Damiba, Président de la Transition.

Les manifestants reprochent ainsi au président Damiba, une « gestion chaotique » de la situation sécuritaire du Burkina Faso qui, selon eux, « menace de précipiter le pays dans l’impasse ».

Ces manifestants, pour rendre ainsi hommage à leurs frères tombés à Gaskindé et particulièrement à leurs collègues commerçants, ont décrété cette journée du jeudi 29 septembre 2022, une journée « ville morte ». C’est ainsi que certains ont décidé de la fermeture du grand marché de Bobo-Dioulasso et quelques magasins aux alentours.

Les manifestants sont partis du marché central pour emprunter des artères de la ville de Sya. A 12h GMT, notre correspondant sur place, Gibran Millogo, n’a pas relevé d’incidents avec les forces de l’ordre, notamment la Gendarmerie Nationale. Cependant, des “loubards” munis de cordelettes ont tenté de disperser des marcheurs aux alentours du marché central.

Nous y reviendrons plus en détails.

De lefaso.net et actualite.bf, Overland Media, #JodalaTV

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :