décembre 6, 2022

Burkina : Dans le Nayala un hélicoptère détruit une citerne de carburant détournée par des terroristes.

Un hélicoptère de l’Armée burkinabè a tiré tôt le samedi 24 septembre à Lah, dans le Nayala, sur une citerne de carburant détournée la veille par des terroristes. L’information a été donnée par l’Agence d’Information du Burkina (AIB).

Les terroristes ont intercepté le vendredi 23 septembre 2022, un camion citerne sur l’axe Toma-Tougan, entre les villages de Saran et de Siéna.

Armés jusqu’aux dents sur des motos Aloba et se remorquant deux par deux, ils ont intercepté la citerne à la sortie de Siéna en allant vers Tougan.

Deux sont montés avec le chauffeur et l’ont obligé à faire demi-tour.

La citerne sous escorte a traversé les villages de Siéna, Biba et a pris l’embranchement Biba, Lah, Goin.

Selon les sources locales, la citerne de couleur grise ravitaillant habituellement la station GCI OIL de Toma située sur le rond-point Gué PARE Issa, est tombée en panne à Lah au niveau du dernier cassis (dos d’âne), à l’entrée du village aux environs de 17H 40mn.

Rapidement, un grand groupe de terroristes d’environ une soixantaine est venu sécuriser le butin.

Les terroristes auraient passé toute la nuit à vider la citerne en panne à l’aide de jérricanes et de fûts sur des tricycles.

Toutes les vannes ont été ouvertes sauf une.

Le samedi 24 septembre 2022 aux environs de 15h, un hélicoptère de l’Armée burkinabè a fait une frappe chirurgicale sur le véhicule.

Pour l’instant, l’AIB dit ignorer si ce bombardement a fait des victimes au sol.

Overland Media

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :