décembre 6, 2022

Drame à Fada : son épouse le quitte, il se donne la mort.



Une fin tragique d’une vie de couple. Ainsi peut-on résumer le vécu d’un jeune couple domicilié à Fada N’Gourma et duquel est né un enfant. En effet, de ce qui a été rapporté à Kantigui à ce propos, l’union entre un assistant d’éducation du Collège d’enseignement général (CEG) Yentèma de Gayéri et une couturière a tourné au drame. L’époux, un jeune de 33 ans, s’est donné la mort, par pendaison. Plusieurs témoins ont indiqué que le mariage de l’infortuné battait de l’aile depuis qu’il a commencé à soupçonner sa femme d’infidélité.


Selon les faits, le jeune couple filait le parfait amour jusqu’à ce que le mari ait l’idée d’inscrire son épouse à l’école de formation en couture à Fada N’Gourma. Une idée qu’il a eue quand il était en service à Gayéri, ayant été contraint, plus tard, de rejoindre définitivement Fada N’Gourma, du fait de l’insécurité.


Ce jeune fonctionnaire ignorait que sa volonté d’aider son épouse à avoir une autonomie lui réserverait une fin tragique. Son entourage a susurré à Kantigui que la dame abandonnait parfois le domicile conjugal pour aller passer la nuit chez son amant. Elle y avait pris goût et continuait de découcher malgré la présence de son mari. Entre temps, a-t-on confié à Kantigui, la femme qui faisait déjà un stage rémunéré a exigé que son époux lui achète une motocyclette. L’homme n’y aurait pas vu d’inconvénients. Mais vu les charges de la famille qu’il supporte déjà, le mari lui aurait demandé de contribuer à l’achat de l’engin.


Quelques jours plus tard, elle aurait ramené une somme d’argent de 1 million F CFA avec l’idée, cette fois, de s’acheter une parcelle dans une zone non lotie et de la mettre immédiatement en valeur. Le hic est qu’elle ne s’est pas gênée de dire à son mari qu’en cas de séparation, elle aurait, ainsi, un toit. S’en est suivie une dispute violente entre les deux. A l’issue de laquelle la femme a plié bagage et loué une maison, le 30 juin 2022.
Le malheureux a réalisé, à partir de ce jour, que sa femme avait savamment conçu un plan machiavélique devant déboucher sur la séparation. Dès lors, le jeune fonctionnaire plongea dans le désespoir, la colère et bien sûr, dans la tristesse. N’ayant plus goût à rien, il a décidé ainsi de mettre fin à sa vie, le lundi 25 juillet 2022.

De Steve Vision, Overland Media, #JodalaTV

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :