décembre 8, 2022

Burkina : Après l’attaque de Seytenga des milliers de déplacés internes arrivent à Dori.

La ville de Dori accueille de nombreux déplacés internes provenant de la commune de Seytenga et environnants. Environ 320 ménages de 3173 âmes sont enregistrés ce 12 juin par les agents de l’action sociale de Dori. Ces personnes sont rentrées à Dori pour trouver refuge à cause d’une attaque de la localité ce 9 juin.

Le 12 juin 2022 la ville de Dori s’est retrouvée envahie par des milliers de personnes provenant de la commune de Seytenga et les villages environnants, fuyant les menaces terroristes. Plusieurs moyens sont utilisés par ceux-ci pour rallier Dori, à charrette, tricycle, en voiture, à pieds, tous les moyens étaient bons pour ceux-ci, pour sauver leur vie. Selon la direction régionale de l’action humanitaire de Dori plus de 3173 personnes sont enregistrées ce 12 juin par ses équipes. Parmi ces 3173 on dénombre 500 femmes et 2173 enfants. Ces personnes sont venues de Seytenga et Titabé la commune voisine.

Un incident est arrivé à Seytenga. Les hommes armés sont rentrés dans la ville et ont tué plusieurs personnes. Les plus visées étaient les personnes de sexe masculin. Nous voilà ce soir à Dori sans rien. Nous demandons le soutien de l’Etat. Qu’il nous aide à trouver nos cadavres pour que nous puissions les enterrer. Cela va beaucoup nous soulager, implore Hamado Sawadogo. Au moment où nous bouclions cette édition, les services de l’action sociale continuent toujours le recensement, c’est dire que les heures à venir les chiffres des déplacés pourraient évoluer.

De lefaso.net, Overland Media, #JodalaTV

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :