décembre 9, 2022

Burkina : 4 policiers tués, 2 portés disparus et 2 autres blessés dans l’attaque du détachement de Yakouta dans le Séno.

4 policiers ont été tués, 2 portés disparus et 2 autres blessés, dimanche, dans l’attaque du détachement de la Compagnie Républicaine de Sécurité (CRS), a annoncé lundi dans un communiqué la police nationale.

« Au cours de la journée du dimanche 12 juin 2022, aux environs de 12 heures, le détachement de la Compagnie Républicaine de Sécurité (CRS) de Yakouta, province du
Seno, région du Sahel, a été la cible d’une attaque perpétrée par des individus armés », selon le communiqué.

Le communiqué précise que l’attaque a fait 4 Policiers tués et 2 blessés. 2 autres sont toujours portés disparus, selon la police.

« Une opération de ratissage initiée par les Forces de Défenses et Sécurités (FDS) de la
région est toujours en cours dans la localité », a rassuré la police dans son communiqué.

Plusieurs attaques ont été signalées ce week-end dans cette province. Le gouvernement a confirmé, dimanche soir, l’attaque de la commune de Seytenga, province du Seno (Sahel), dans la nuit de samedi à dimanche, mais qui n’a toujours pas dressé de bilan.

Selon le communiqué du gouvernement, il s’agit d’hommes armés qui s’en sont pris aux populations civiles qui a provoqué « un déplacement des populations de cette localité vers la commune de Dori, située à 47km ».

Le gouvernement qui a qualifié ces événements de Seytenga de « tragiques » rassure dans son communiqué qu’un bilan précis est en train d’être dressé par les services compétents.

Une source sécuritaire avait confié dimanche matin à Oméga qu’il y a eu un incident à Seytenga mais avait aussi indiqué qu’aucun bilan ne pouvait être formellement établi.

Samedi, 6 villageois ont été tués à Alga, dans la commune rurale de Bourzanga (Centre-nord), ont confié à Oméga plusieurs sources locales.

Les témoins sur place ont également confié à Omega qu’après avoir terrorisé les populations qui ont massivement pris la fuite, les assaillants ont emporté du bétail des villageois et ont mis le feu à des concessions, avant de disparaitre dans la nature.

Jeudi dernier, 11 gendarmes ont été tués dans l’attaque de la Brigade Territoriale de Gendarmerie à Seytenga dans la même province du Séno.

De Radio Omega, Overland Média, #JodalaTV

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :