décembre 6, 2022

Transition au Mali : La CEDEAO regrette la décision d’Assimi Goïta.

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a dit prendre acte de la signature, lundi, par les autorités maliennes, d’un décret prolongeant de 24 mois la période de transition dans le pays.

La CEDEAO « regrette que cette décision ait été prise à un moment où les négociations se déroulent encore, en vue de parvenir à un consensus », peut-on lire dans le communiqué daté du 7 juin et rendu public ce mercredi.

L’institution régionale a rassuré que le médiateur de la CEDEAO, Goodluck Jonathan, l’ancien Président du Nigeria poursuivra les échanges avec les autorités du Mali « en vue de parvenir à un chronogramme mutuellement acceptable de transition, permettant d’assurer un soutien de la CEDEAO ».

Samedi 4 juin, les chefs d’Etat réunis en sommet extraordinaire à Accra ont demandé au Mali de revoir sa durée de deux ans de la Transition car trop longue. La Cedeao estime raisonnable une transition de 12 ou 18 mois.

De Radio Omega, Overland Média, #JodalaTV

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :