décembre 6, 2022

Culture: Kaboré Brice lauréat de la 2ème édition de la compétition de slam pour la sécurité routière

La deuxième édition de la compétition je slam pour la sécurité routière a connu son dénouement ce samedi 21 mai 2022 au palais de la culture Jean-Pierre Guingané. Ils étaient six au départ à mettre leurs plumes au service de la sécurité routière. Et c’est finalement KABORÉ Brice Landry de l’université Joseph Ki-Zerbo qui a convaincu le jury de cette édition. L’objectif est de sensibiliser les usagers sur le respect du code la route.

Initiée depuis l’année dernière par Altitude Communication, c’est une compétition interscolaire et universitaire qui se veut de faire du slam une arme dans la lutte contre les dangers liés aux imprudences sur la route. Six candidats dont cinq étudiants et une élève ont mis leurs plumes et leur voix à l’épreuve pour sensibiliser et conscientiser une jeunesse sortie nombreuse. Quatre critères étaient prisés par le jury pour départager les candidats. Il s’agit de la qualité du texte, approche thématique, du rendu et le vote du public. Le titre du meilleur slameur de cette édition est revenu à KABORÉ Brice Landry, étudiant en cinquième année de médecine à l’Université Joseph Ki-Zerbo. En plus d’une moto offerte au premier pour son sacre, les candidats ont reçu de nombreux lots constitués des bons d’assurance, de formation au permis de conduire et ou en art oratoire, des casque et bien d’autres gadgets. Prenant la parole, le gagnant de cette compétition a exprimé sa reconnaissance aux initiateurs et à la jeunesse pour sa mobilisation. «Dans ma jeune formation de médecin, j’ai passé plusieurs fois dans des services de traumatologie et cela m’a permis de porter un regard sur l’impact des accidents. Cela m’a tellement marqué que j’ai saisi cette occasion pour restituer cela: Être l’oeil qui se plonge à l’hôpital pour retransmettre ce qui s’y passe», a-t-il ajouté.

Le gagnant (à droite) recevant la clé de sa moto des mains du l’organisateur.



Un public choqué par les statistiques…

Plus de 25000 cas d’accidents avec environ 1000 décès et plus de 15000 cas de blessés ont été enregistrés courant décembre 2021 selon les chiffres communiqués par le ministère en charge des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière. «Malgré les multiples efforts menés, le nombre ne cesse de s’augmenter et c’est pour le ministère a tenu à encourager l’organisateur et ses partenaires à pérenniser une telle initiative», a affirmé le représentant du ministre. Il a aussi ajouté que les accidents de la circulation, devenus aujourd’hui la huitième cause de la mortalité au monde, peuvent grimper à la cinquième place si les efforts ne sont pas menés d’ici à 2030 selon l’OMS.
A l’occasion de cette activité, les sapeurs pompiers ont aussi animé une communication qui a démontré les conséquences liées aux imprudences et au non respect du code de la route.
Tout en en remerciant les partenaires et participants pour leur mobilisation, l’organisateur, Kevin Zongo, par ailleurs PDG de Altitude Communication s’est dit satisfait de la réussite de l’événement.

DA Tiomité de #JodalaTV by Overland Group

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :