décembre 9, 2022

Burkina : Le ministre des transports se démarque de l’augmentation abusive des tarifs de voyage.


A la suite de l’augmentation du prix des hydrocarbures ce jeudi 12 mai 2022, certaines compagnies de transport en commun ont procédé, dans la matinée, à une hausse des prix du ticket de transport. Selon le gouvernement burkinabè, cette décision est unilatérale et « non concertée ».

Cette augmentation « ne va pas dans l’intérêt des citoyens », a fait savoir Mahamoudou Zampaligré, le ministre en charge des transports, qui précise qu’il « s’agit d’augmentation sauvage ». Le gouvernement tient pour responsables, tous les acteurs qui s’adonneraient à une telle pratique, a-t-il déclaré.

Selon le ministre des transports, l’organisation faitière des transporteurs routiers du Burkina Faso et « tous les acteurs sérieux du monde du secteur des transports ne se reconnaissent pas dans cette décision ».

De Faso7, Overland Média, #JodalaTV

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :