décembre 5, 2022

Incursion Touristique en pleine crise sécuritaire : Découverte de la culture Kasséna

La cours royale de Tiébélé est en fait une immense cours familiale dans laquelle se trouve des dizaines de concessions, foyers. La cours royale est habitée par plus de 400 personnes, toutes issues de la famille royale. A l’entrée de la cour se trouve l’autel principal du village sur lequel les grands sacrifices sont faits. Dans chaque concession existe une miniature du même fétiche sur lequel les chefs de famille font les supplications familiales.

Les maisons ont des formes et des aspects différents en fonction des usages. Un système d’autodéfense est mis à l’entrée des cases qui ont des ouvertures très basses et bloqués par un petit mur. Cela oblige le ravisseur à entrer en se mettant à genoux la tête la première, ce qui donne le temps aux habitants de la maison de l’assommer avant qu’il ne puisse totalement entrer pour commettre son forfait.

Les peintures murales sont faites à la main et chaque motif a une signification précise. ces motifs sont faits uniquement par des femmes initiées à la peinture murale Kasséna. Le culte des ancêtres et des morts est fortement encrée dans la culture Kasséna. Pour eux nos proches qui sont décédés sont des esprits protecteurs par lesquels nous pouvons passer pour prier les dieux.

#JodalaBoss #MBC2020

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :