décembre 5, 2022

FESPOCIT 2021: Des panels pour tuer les germes du terrorisme à la base en sensibilisant contre la délinquance juvénile.

La journée du 11 décembre a été riche en enseignements pour les jeunes participants aux conférences panel du Festival Pocket Films Citoyens (FESPOCIT). Toute une journée dans laquelle une multitude de thématiques ont été développés avec des panélistes de marque. Les discussions ont tourné autour de thématiques ayant attrait à la situation nationale. Nous pouvons citer entre autre les thématiques comme “les types de comportements à adopter sur les réseaux sociaux, selon les droits humains, selon les médias, dans un contexte sécuritaire difficile”, thématiques développées successivement par Issaka Pouberé, Abdoulaye Dicko et Lookman SAWADOGO. La thématique ” causes , Conséquences de la délinquance juvénile et perspectives” a été développée par Dr Aziz KAFANDO, et celle du droit des médias par docteur Seydou Dramé.

Au cours de ce panel les participants ont eu des échanges nourris à bâton rompu en essayant ensemble de trouver des solutions pour un Burkina débarrassé de toute forme de délinquance. L’ensemble des panélistes se sont accordés à dire que c’est dans l’union et dans un effort mutuel que le Burkina sera en mesure de lutter efficacement contre la délinquance juvénile et par ricochet freiner drastiquement la croissance du taux du grand baptisme et de l’insécurité.

Pour rappel le FESPOCIT est un festival numérique ayant pour but de promouvoir l’usage citoyen des nouvelles technologies, le festival est à sa 4e édition cette année avec pour but de contribuer à la lutte contre la vulnérabilité des jeunes face au recrutement terroriste en maximisant sur la sensibilisation contre la délinquance juvénile.

#JodalaBoss #MBC2020

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :