décembre 5, 2022

DE DJ ARAFAT A KOFFI OLOMIDE : LE MALHEUR DE LA STARMANIA


Lors d’une interview livrée l’année surpassée au média Catalogue+ de Kinshasa, Koffi Olomide avait demandé qu’a sa mort il n’yai pas de funérailles, aucune obsèque, aucun hommage populaire. Il revenait tout juste des obsèques de DJ Arafat et il était choqué par toute cette foule et de ce qu’ils faisaient au nom de leur amour pour l’artiste.

Quel a encore été le choc de Koffi Olomide quand il appris que la tombe de feu DJ Arafat avait été profanée par ceux même qui proclament fièrement leur appartenance à la “Chine”. Et pourquoi ? juste parce qu’ils voulaient vérifier que c’était bien lui dans la tombe. Alors Koffi Olomidé a demandé à être incinéré (brûlé) après sa mort pour que la même chose ne lui arrive pas.

Aujourd’hui encore l’attitude de cette même Chine n’a pas changé. Au lieux que cette commémoration de la mort d’Arafat soit une occasion de prier pour le repos de son âme, ils ne pensent qu’aux festivités. Certains même en ont fait un fond de commerce. Les teeshrits sont créés pour se faire des bénéfices, les maquis profitent de la situation pour faire du chiffre, des promoteurs d’événements se donnent à coeur joie d’exploiter cette date pour se sucrer.

Si être une star c’est être sujet a tout type de manque de respect, si c’est pour que ta mémoire et tes œuvres soient utilisée a des fins purement égoïstes est-ce que cela vaut-il vraiment le coup? En plus personne ne pense à ce que tes enfants, ta famille peuvent ressentir en voyant cela. Quand je regarde le comportement général des chinois aujourd’hui je suis totalement d’accord avec Koffi Olomidé parce que en vérité les gens ne pensent qu’à eux même.

Bref! Bon suivisme et bon profit à toutes et à tous.

#JodalaBoss, Meilleur Blogueur Culturel du Burkina 2020

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :