décembre 5, 2022

FLOBY, UNE OMBRE DE LUI MEME QUI VEUT EFFRAYER LES ENFANTS

©Burkina24

A un moment donné il faut arrêter les carresse dans le sens du poil et se dire les vérités. Il y’a une différence entre le fanatisme et l’idiotie, si les artistes qui croient avoir réussi ont un faible pour les fans hypocrites qui ne leur disent pas la vérité cela n’est et ne sera jamais mon cas. Je suis extrêmement déçu du Baba Floby depuis un moment, déçu non seulement de ses performances musicales mais aussi de l’esprit qu’il entretient et de la concurrence déloyale et insensée dans laquelle il se met sans vouloir l’avouer.

Sur le plan musical, depuis son Album Wakato, FLOBY n’a plus réussi à faire mieux. C’est toujours les mêmes notes, les mêmes manières de poser sa voix. A la limite il devient de plus en plus prévisible et monotone. Des chansons autobiographiques et qui évoquent des sujets ou situations de la vie, on a plus l’impression qu’il chante pour ne pas perdre la main, plutôt que de faire rêver ses mélomanes. Vu cette réalité tout porte à croire que FLOBY n’a plus rien à mieux a donner.

Parlons maintenant de son nouveau sport Favori qui est l’auto-proclamation et la provocation. Depuis “Appellez moi Baba” FLOBY cherche plus a parler de lui que de faire parler son talent, comme si c’est en passant son temps a dire “Attention Attention” aux autres qu’ils vont arrêter de travailler pour lui le permettre de toujours rester au dessus. Quel intérêt un artiste comme FLOBY a de faire une chanson où il se glorifie lui même ? Est-ce de l’auto-thérapie de conscience ou quoi? Une manière de se dire :- Oui ils sont là, ils moussent plus que moi mais t’inquiètes pas il savent que je suis la, ils savent qui je suis. Mais qui êtes vous FLOBY ? Qui êtes vous réellement ? Je pense qu’actuellement lui même il ne le sait plus RÉELLEMENT qui il est. Car s’il le savais il n’aurait jamais senti le besoin de faire des chansons pour le dire. Quand on sait qui on est on se tait et on travaille.

Très cher FLOBY, si vous saviez réellement qui vous étiez, vu votre rang et importance pour le secteur culturel dont moi même je suis plus conscient que vous, vous auriez déjà produits 2 ou 3 artistes burkinabè internationaux, Si vous saviez qui vous étiez, vous auriez fait un concert par an au Stade, Si vous saviez réellement qui vous étiez FLOBY, vous auriez fait des featurings de qualité avec Angélique Kidjo, Lukua Kanza, Singuila, Koffi Olomide, etc. Il y’a des artistes dans d’autres pays qui n’ont pas duré dans le showbiz autant que vous et qui l’on fait pour exporter la musique de leur pays. Enfin Si vous saviez réellement qui vous étiez FLOBY, vous donnerez régulièrement des Masterclass pour outiller les jeunes artistes par vos conseils et les aider à faire mieux que vous à l’époque.

Oui, parce que que ce que vous refusez a tout prix d’accepter, de voir et de reconnaître, c’est que vous êtes dépassé par l’évolution du secteur musical burkinabè et les nouveaux standards qui s’imposent. Et aulieu de vous mettre réellement à votre place de doyen, de papa, pas dans la spéculation mais dans les actions fortes, vous lancez dans des compétitions inavouées et inutiles avec vos petits frères et sœurs. Si vous n’avez pas fait ce qu’il fallait au temps où il le fallait ne venez pas crier votre désarroi sur tous les toits en demandant aux gens se vous appeler BOSS ou BABA. Parce que tout ce que moi je vois dans ce clip c’est UN CRI DE DÉTRESSE D’UN GRAND ARTISTE PERDU ET DÉSESPÉRÉ. Pour finir je vous dirais cher FLOBY, qu’être dépassé par les évènements est différent d’être soit même dépassé. Soyez un Baba de terrain pas sur des sons. Vous avez toute votre place dans la nouvelle configuration des choses mais pas de la manière dont vous faites. Ça ne vous honore pas du tout, au contraire ça énerve et fait pitié.

#JodalaBoss, Meilleur Blogueur Culturel du Burkina 2020

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :