décembre 6, 2022

Burkina: “C’est la faim qui va nous tuer” s’alarme un habitant de Titao.

« C’est la faim qui va nous tuer ». C’est le cri de cœur, en ce début août 2022, d’habitants de la commune de Titao, chef-lieu de la province du Loroum. La ville de Titao abrite des milliers de personnes placées venues des quatre communes qui composent la province.

« C’est la faim qui va nous tuer à Titao. Nous sommes hermétiquement enfermés à Titao. Personne n’ose prendre la voie de Ouahigouya (chef-lieu de la région du nord, dont le Loroum est l’une des quatre provinces : ndlr) sans convoi. Le dernier convoi qui a ravitaillé Titao date du 23 mai 2022.

Fort heureusement, dans le mois de juillet, le PAM (Programme alimentaire mondial) a distribué 50 tonnes de vivres à environ 2 000 ménages (c’est vrai qu’il y a plus de 10 000 ménages, mais avec le système de solidarité, ça a beaucoup aidé). Chaque ménage a eu environ 15 kilogrammes de riz, un litre d’huile et environ 5 kilogrammes de haricot. Ce don du PAM a vraiment soulagé les gens. Sinon on avait tous vidé Titao pour rejoindre Ouahigouya avec le risque de se faire tous tuer en cours de route », décrit un contact sur place à Titao.

De lefaso.net , Overland Media, #JodalaTV

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :