décembre 5, 2022

A l’issue d’une enquête le Président Damiba obtient la note de 4,72/20 sur ses 100 jours du gouvernance.

87% des enquêtés attribuent au Président du Faso une note inférieure à 10 dont 50% ont donné moins de 5/20. C’est ce qui ressort de l’enquête de perception des 100 jours du gouvernement de transition menée par le portail d’informations Lefaso. net. Le résultat de cette étude couvre la période du 20 au 26 juin 2022 et donne un aperçu des appréciations des lecteurs de ce portail d’information sur les efforts déployés par le Gouvernement de la Transition ainsi que leurs suggestions et recommandations en vue d’un changement réel dans la lutte contre l’extrémisme violent et la restauration de l’intégrité du territoire du Burkina Faso.

Sur le terrain de la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso, il ressort que 91% des sondés affirment que la stratégie adoptée par les nouvelles autorités est « insatisfaisante », voire « très insatisfaisante ».

Seulement 26 répondants parmi les 410 soit 6% des enquêtés jugent satisfaisantes les actions déployées par l’armée Burkinabè. L’écrasante majorité des sondés soit 80%, considère que la négociation avec les Groupes Armés Terroristes (GAT) est un signe de faiblesse. Ces derniers estiment qu’il s’agit purement d’un aveu d’impuissance ; et cela est contraire à l’assurance donnée par le MPRSR depuis la prise du pouvoir en janvier 2022. Au terme de ce sondage, qui a eu pour groupe cible des fidèles lecteurs de Lefaso.net dans les 13 régions du Burkina Faso et auprès de la diaspora, l’étude révèle également un grand scepticisme des burkinabè sur l’efficacité des mesures prises par le gouvernement pour faire face à la vie chère.

En témoignent les chiffres du rapport qui renseignent qu’environ 8 à 9 personnes sur 10 jugent « insuffisantes » les mesures économiques qui sont entre autres la revalorisation salariale des membres du Gouvernement, les subventions accordées aux professionnels des boulangeries et l’augmentation du prix du carburant à la pompe. Des motifs de satisfactions ont par contre été récences au chapitre des mesures relatives à la bonne gouvernance. En effet plus de la moitié des sondés se disent satisfaits des mesures édictées à « l’exception de celle de la suspension des recrutements sur mesures nouvelles ».

De Radio Omega, Overland Média, #JodalaTV

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :