décembre 5, 2022

Burkina : Selon des sources locales l’attaque de Gorbadji a plutôt fait au moins 63 morts aulieu de 11.

Au moins 63 personnes ont été tuées, dimanche, dans l’attaque de présumés terroristes contre les villages de Tiékaledji et Demniol à Gorgadji, dans le Séno (Sahel).

« Vous perdez des dizaines de personnes et on vient vous dire que c’est 11, ça fait mal », a déclaré une autorité locale à Oméga précisant qu’il y a eu 63 morts dont 2 femmes et 7 Volontaires pour La Défense de la patrie (VDP).

« C’est le village de Demniol qui a d’abord été attaqué avec un bilan de 45 personnes tuées », explique-t-il. « Ils ont incendié des maisons, des boutiques et des greniers. Un vieux de 94 ans a été battu et il est actuellement à Yalgo », indiquent à Oméga d’autres témoins qui précisent que plusieurs autres personnes sont portées disparues.

Oméga a pu avoir certaines organisations de la société civile présentent dans la zone. Elles avancent pour l’heure le nombre de 35 morts. « Nos équipes ont pu dénombrer 35 corps dont 29 civils, 6 jeunes de 15 à 17 ans et 6 VDP », explique un responsable d’organisation. « Il y a plus d’une vingtaine de portés disparus », a-t-il ajouté.

Dans un communiqué, lundi, le gouverneur de la Région du Sahel annonçait un « bilan provisoire » de 11 personnes tuées dont 3 supplétifs de l’armée.

De Radio Omega, Overland Média, #JodalaTV

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :